Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /web3/randodoc/www/wp-includes/post-template.php on line 310

Le Lac du Salagou

63431257[1]

Situation:

Le lac du Salagou est un lac de retenue du barrage du Salagou. Il atteint une profondeur d’environ 40 mètres, il porte le nom du ruisseau Le Salagou qui prend sa source sous le plateau de Brenas, a l’ouest du lac.

Le lac a ennoyé une partie des communes de Clermont-l’Hérault à l’est, Liausson au sud, Octon à l’ouest, et  une partie du village de Celles au nord. Le niveau de l’eau est à environ 140 m d’altitude. La surface du plan d’eau est d’environ 700 hectares, tandis que le volume du réservoir est égal à 102 millions de m3.

Mais Ce qui saute aux yeux lorsque l’on aborde les rives du Salagou, c’est l’incroyabe couleur rouge de la terre. Cela est dû à la présence d’une roche (Spécificité du bassin du Salagou) appelée la Ruffe, celle-ci est extrêmement riche en oxydes de fer qui
lui apportent cette couleur rouge. Cette roche est apparue sur les lieux à la fin de l’ère primaire il y’a plus de deux cent millions d’années.

Histoire:

Le projet de barrage fut lancé dans les années 1950, dans le but de créer une réserve d’eau qui favoriserait une diversification des cultures, comprenant le développement d’une production fruitière, la viticulture devenant surproductive. Secondairement, le barrage aurait pour but de régulariser les crues de l’Hérault. Les travaux débutèrent en 1964 pour se prolonger jusqu’au début de 1969.

Alors qu’on pouvait penser, en 1968, qu’il faudrait des années pour que la cuvette de l’Escandorgue se remplisse, un seul très gros orage la combla à moitié en mars 1969. D’autres précipitations remplirent presque totalement la cuvette en quelques mois, donnant raison aux calculs des ingénieurs.

Acces:

A Salasc, Octon, Celles, Liausson.

Source: texte provenant de Wikipédia.