Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /web3/randodoc/www/wp-includes/post-template.php on line 310

VTT

Alimentation:

Comme ce que j’ai détaillé pour la randonnée: la veille des sucres lents (pates, riz…) et pendant l’éffort des sucres rapides (lait concentré sucré, chocolat, barres énergétiques…). Boire régulièrement mais par petites gorgées.

Technique:

Ne pas essayer de tourner avec de gros braquets, si vous avez des allumettes en guise de jambes. Vous ne tiendrez pas longtemps la cadence et une fois que vous aurez  »perdu vos jambes » méme avec la meilleure volonté du monde, vous n’avancerez plus car vous n’aurez plus aucune sensation dans vos cuisses pour appuyer. Préférer un braquet inférieur à votre limite de capacité.

En montée, en VTT, si celle ci n’est pas trés longue, et que vous étes à une bonne allure; ne descendez pas le braquet, montez en danseuse pour faire bref et ne pas casser votre rythme. On dit qu’on  »avale la bosse » , dans ce cas de figure.

Si la montée s’avére longue, dans ce cas, restez sur votre selle et descendez progréssivement les braquet jusqu’à trouver un rythme de pédalage souple. Dans ce cas de figure, on dit qu’on  »mouline ». Attention à ne pas faire l’érreur du débutant qui mouline comme une mule (car aucune préssion sous le pied), faisant grimper son pouls à 200 en moins de 2…

Pour résumer: Tripler pour mieux grimper (cas 1) ou mouliner, c’est gagné! (cas 2)

Dans les descentes bien raides et pour avoir une meilleure aisance, n’hésitez pas à baisser votre selle. Vous prendrez beaucoup plus de plaisir; incomparable dans les trajectoire que si vous laisser votre selle haute. Si vous avez un peu de moyens à investir,  vous pourrez faire l’acquision d’une tige de selle hydrolique, cela se fera tout seul…

Le balisage FFC:

Prévoir:

Enfin, n’ésitez pas à mettre dans votre sac , avec votre matos de réparation, un jeu de lumière, au cas où le circuit prendrait plus de temps que prévus…